haut de page humanair

Foire aux questions

 

Toutes les réponses à vos questions

 

Vous débutez un traitement pour vos troubles du sommeil ou insuffisance respiratoire chronique et vous avez quelques interrogations concernant votre pathologie ou votre dispositif médical?

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquentes.

Problèmes rencontrés

J'ai des problèmes avec les masques standards parce que je suis allergique au PVC et au silicone. Que me conseillez-vous ?

Vous pouvez par exemple découper un morceau de tissu suédé et le placer sur toute la surface du masque qui est en contact direct avec la peau. Beaucoup de patients ont opté pour cette solution et en sont totalement satisfaits.

Je me réveille avec la bouche et le nez secs.

Un système d’humidification de l’air peut être rajouté à votre appareil pour améliorer
votre confort. Parlez-en à votre conseiller respiratoire.

Je me réveille la nuit et ma machine mentionne: 12,00, elle souffle fort.

Si vous vous réveillez au cours de la nuit, il y a une forte probabilité que cela soit dû à une apnée. Les machines laissent passer quelques apnées pendant la nuit. Il vous faut alors relancer la machine et vous endormir de nouveau.

Je trouve que l'air que j'inspire est trop froid.

Votre chaleur corporelle augmente la température de l'air de 5°C. Si cela reste insuffisant, vous avez toujours la possibilité de mettre le tuyau sous les couvertures.

L'air respiré dans le masque est froid et gêne mon sommeil.

Vous pouvez, soit augmenter la température de la pièce, soit placer le circuit sous les draps afin de réchauffer l'air contenu. Si ces mesures ne suffisent pas, il y apossibilité de rajouter un humidificateur ou un circuit chauffant qui apporte chaleur et humidité à l'air inspiré et contribue à réduire ces symptômes en rendant l'air plus confortable à respirer.

Le masque a provoqué des ulcérations cutanées au niveau du nez, que dois-je faire ?

Utilisez une pommade cicatrisante la journée et faites vérifier au plus vite le réglage et le bon positionnement du masque. ce sont souvent les causes d'une telle gêne. un mauvais nettoyage du masque peut être aussi la cause de problèmes dermatologiques. Consultez notre page "entretien"

Le masque en silicone m’irrite. Comment y remédier ?

Vérifiez tout d’abord que cela n’est pas dû au mauvais entretien et nettoyage du masque
(rubrique Entretien). Un masque mal nettoyé au contact de la peau peut provoquer des
irritations. Si toutefois cela est dû à une intolérance aux composants de la bulle silicone
(à la matière), il existe une alternative avec des masques en gel.

Mon appareil de traitement est posé sur la table de nuit. Lorsque je l'utilise, la table vibre et fait du bruit.

Il faut dans tous les cas placer l'appareil sur une surface stable. Vous pouvez aussi utiliser une surface anti-vibration .

Mon conjoint a le sommeil léger. Que dois-je faire si l'appareil est trop bruyant ?

Sachez que le niveau de décibels d'un appareil PPC est nettement inférieur à celui provoqué par les ronflements.

Si toutefois la gêne vient du bruit émit de la fuite intentionnelle du masque, il est important d'adapter le bon modèle du masque. Un mauvais réglage du masque peut aussi provoquer des fuites.

Si le bruit léger de la PPC vous importune, vous pouvez la positionner sur le sol si ce n 'est pas de la moquette.

 

Pourquoi ai-je l'impression d'avoir à forcer pour expirer quand je suis sous traitement ?

L'appareil  envoie une pression d'air en continu. Vous pouvez alors, à l'expiration, ressentir une résistance.  Il faut un peu de temps pour s'habituer. L'expiration contre le débit d'air deviendra automatique pendant votre sommeil.

Si vous avez toujours du mal à expirer, il est possible d'activer sur votre appareil une rampe de montée en pression.

Quand je suis enrhumé(e), mon nez est trop encombré pour pouvoir utiliser mon appareil.

Dans ce cas, des gouttes pour le nez vous permettront de maintenir les voies respiratoires supérieures dégagées. Vous pouvez également essayer de dormir en position latérale et/ou de surélever la partie supérieure de votre corps. Si ces mesures n'apportent pas d'amélioration, il vous faudra malheureusement, en cas de sécrétions nasales très abondantes, renoncer pour quelques nuits à utiliser l'appareil de traitement.
 

Quels effets secondaires peuvent survenir lors d'un traitement par PPC ?

Les plus courants sont les problèmes de points d'appui sur le visage provoqués par le masque, les rhinites, l'assèchement des muqueuses nasales et/ou buccales, l'inflammation de la conjonctivite due au courant d'air, la sensation de pression au niveau des sinus et le cas échéant l'ingestion d'air dans l'estomac. La plupart des effets secondaires évoqués peuvent être supprimés grâce à une meilleure adaptation du masque et/ou grâce à l'adjonction d'un système d'humidification de l'air. Un traitement par auto-PPC peut être envisagé pour les personnes ayant un estomac sensible, la pression thérapeutique moyenne étant plus basse que celle d'un traitement par PPC.