humanair médical

Conseils Pour un sommeil réparateur

Conseils sommeils

  • Gardez un rythme régulier de sommeil. Votre organisme s'adaptera mieux si vous vous couchez régulièrement à la même heure.
  • Veillez à pratiquer une activité calme avant d'aller au lit, la lecture par exemple.
  • La consommation  excessive d'alcool en soirée a des effets néfastes sur la qualité du sommeil.
  • Ne prenez ni somnifère, ni tranquilisant: la qualité de votre sommeil peut en être affectée.
  • Créez une ambiance agréable dans votre chambre et choisissez la température ambiante qui vous convient le mieux.
  • Eviter un air ambiant trop sec qui peut irriter vos voies respiratoires supérieures.
  • Abstenez vous de trop manger et trop boire avant d'aller vous coucher. N'allez pas non plus au lit le ventre vide, préférez un petit en-cas, un fruit par exemple.
  • Contrôlez votre poids: quelques kilos en trop peuvent aggraver votre apnée du sommeil. Essayer de modifier votre régime alimentaire car une surcharge pondérale entraine des conséquences sur le système cardio-vasculaire.
  • Faites du sport régulièrement: l' activité corporelle vous aide à perdre du poids,  améliore aussi vos performances physiques et intellectuelles et vous aide à mieux vous endormir. Une heure de marche quotidienne est une bonne habitude.

Conseils techniques

  • N'ouvrez en aucun cas le boitier de votre appareil de traitement.
  • N'essayez ni de corriger ni de changer vous-même la pression ventilatoire. si elle ne vous convient pas, veuillez contacter votre conseiller respiratoire.
  • Ne pas déplacer son appareil de ventilation avec son humidificateur branché.
  • Videz le bol d'humidification avant de déplacer votre appareil.
  • N'utilisez pas de détergent ni produit d'entretien agressif pour le nettoyage du masque et des tuyaux.
  • Respectez les consignes d'entretien et de nettoyage du matériel.
  • Ne mettez pas votre appareil de traitement sur la moquette, dans un endroit poussièreux. La propreté de votre filtre en dépend.
  • N'oubliez pas votre prochain contrôle technique avec votre conseiller respiratoire. celui-ci est noté au dos de votre carnet de visites.
  • Respectez les visites médicales de suivi auprès de votre médecin ou laboratroire de sommeil.